Enfants: Les pesticides favorisent l'hyperactivité

Actualisé

EnfantsLes pesticides favorisent l'hyperactivité

Les enfants exposés à des concentrations importantes de pesticides seraient plus susceptibles de souffrir d'hyperactivité.

Les enfants seraient sensibles aux pesticides.

Les enfants seraient sensibles aux pesticides.

Des chercheurs aux Etats-Unis et au Canada ont étudié les cas de 1139 enfants âgés de 8 à 15 ans et ont découvert que ceux chez qui des concentrations élevées de pesticides de type organophosphates étaient détectées avaient deux fois plus de chances de souffrir de TDAH, selon la revue Pediatrics.

«Cette étude est une nouvelle preuve du lien entre l'exposition à de hauts niveaux de pesticides et les troubles du développement», affirme l'étude.

Quelque 40 organophosphates sont homologués par l'Agence fédérale de protection de l'environnement, et 33'000 tonnes de pesticides ont été répandues en 2001 aux Etats-Unis, selon des chiffres cités dans l'étude.

Bien que l'usage privé de pesticides soit très répandu, l'Académie américaine des Sciences considère que la principale source d'exposition des enfants aux pesticides est leur alimentation, rapporte l'étude.

Selon un rapport datant de 2008, cité dans l'étude, des niveaux détectables de pesticides ont été relevés sur une part significative d'un échantillon de fruits et légumes cultivés aux Etats-Unis.

Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, entre 3 et 7% des enfants en âge d'aller à l'école aux Etats-Unis souffriraient de TDAH. (afp)

Ton opinion