Russie: Les petites infidélités de Monsieur Poutine
Actualisé

RussieLes petites infidélités de Monsieur Poutine

Alors que l'ancien président russe et son épouse tentent de donner l'image d'un couple parfait, tout ne serait pas si rose entre eux. Lyudmila Poutine s'est confiée à une espionne allemande.

par
mri

Dans les années 80, alors qu'il vivait en Allemagne et œuvrait en tant qu'agent du KGB, Vladimir Poutine ne cessait de tromper sa femme, affirme Le Figaro, reprenant une information faisant mercredi les grands titres de la presse allemande. Lyudmila, son épouse, se serait confiée à une espionne allemande. Les services secrets ont ainsi pu percer à jour les frasques du futur président de la Russie.

Lyudmila, se sentant seule en Allemagne, fit la connaissance d'une interprète du KGB, une Russe d'origine allemande connue sous le nom de Lenchen. «Contrairement à l'image d'un mariage idéal qu'elle présentera plus tard, Lyudmila se plaignait alors auprès de sa confidente de violences domestiques et de nombre d'infidélités», révèle Erich Schmidt-Eenboom, auteur de nombreux articles consacrés aux services secrets allemands.

La double vie de Vladimir Poutine

Vladimir Poutine, qui devrait reprendre la présidence de son pays en 2012, n'a pas souhaité s'exprimer. En 2008, sa vie amoureuse avait déjà défrayé la chronique: on lui prêtait alors une relation avec la gymnaste Alina Kabaeva. Certaines sources révélaient que le politicien russe envisageait le divorce afin de convoler avec la jeune athlète, de trente ans sa cadette. Vladimir Poutine avait alors démenti et suspendu durant trois mois le journal russe Moskovski Korrespondent, qui avait propagé la rumeur. Alina Kabaeva a accouché d'un petit garçon en décembre 2009. Pour beaucoup, il s'agirait du premier fils de Vladimir Poutine, déjà père de deux filles.

Ton opinion