Les petits Bernois iront en classe dès le 11 août déjà
Actualisé

Les petits Bernois iront en classe dès le 11 août déjà

Une rentrée des classes à date unique pour tout le pays n'est pas pour demain. Le choix de l'école non plus.

Fédéralisme oblige, la rentrée scolaire s'étale cette année, selon les cantons, entre le 11 août, à Berne, et le 1er septembre, au Tessin. Les Romands reprennent l'école le 18 août à Neuchâtel, dans le Jura et le Jura bernois, le 21 en Valais, le 25 dans le canton de Vaud et à Genève, et le 28 à Fribourg. Les derniers à rejoindre leurs salles de classes sont les petits Tessinois.

Cette disparité des calendriers scolaires restera de mise même après l'entrée en vigueur de HarmoS, un concordat intercantonal qui entend, comme son nom l'indique, harmoniser les plans d'étude au niveau suisse. Il doit être accepté en votation cet automne dans plusieurs cantons et entrera en vigueur lorsque au moins dix d'entre eux l'auront adopté.

Quant au choix de l'école (privée ou publique), pas question pour le Parti démocrate-chrétien (PDC) que de l'argent soit retiré des établissements scolaires de l'Etat au profit des privés via des chèques-formation. Trois variantes seront discutées lors de la prochaine assemblée des délégués du parti fin août à Bâle. La première soutient le libre choix. La deuxième prône une voie médiane avec des expériences pilotes et la troisième rejette toute ouverture.

Près de 80 000 élèves fréquentent des écoles privées. Si le libre choix était accepté, l'Etat verserait à ces écoles les coûts qu'aurait engendrés la fréquentation d'un établissement public, et les parents paieraient la différence de leur poche.

(jbm/ats)

Ton opinion