Coupe des Confédérations: Les Pharaons volés par des prostituées
Actualisé

Coupe des ConfédérationsLes Pharaons volés par des prostituées

Les joueurs de l'équipe d'Egypte qui avaient dénoncé un vol dans leur chambre d'hôtel à Johannesburg pendant la Coupe des Confédérations auraient été victimes de «femmes de la nuit» qu'ils avaient eux-mêmes invitées, annonce dimanche la presse locale.

Les joueurs «ont peut-être organisé une fête dans l'une de leurs chambres avant que les femmes qui y participaient ne s'en aillent avec leur argent», annonce le journal «The Independant on Sunday», citant sans le nommer un haut responsable de la police.

Selon le journal, cinq joueurs de l'équipe d'Egypte auraient invité des «femmes de la nuit» le soir de leur victoire (1-0) contre l'Italie jeudi. Il n'y a aucune trace d'effraction dans les chambres et l'argent placé dans les coffres-forts n'a pas été touché.

«Bien sûr, tout cela n'est pas vrai», a assuré à l'AFP le chef de la délégation égyptienne en Afrique du Sud, Mahmoud Tahir.

«La sécurité pour la Coupe des Confédérations est très stricte, personne n'est autorisé à rentrer dans les chambres sans accréditation», a-t-il ajouté, précisant que la délégation avait demandé à la police de publier un communiqué «pour s'expliquer».

Vendredi, un membre de la délégation égyptienne avait évoqué «juste 50 ou 100 dollars perdus par des joueurs» accusés d'avoir fait preuve de «nonchalance».

(afp)

Ton opinion