Lausanne - M2: Les pigeons enquiquinent les pendulaires
Actualisé

Lausanne - M2Les pigeons enquiquinent les pendulaires

Les volatiles ont élu domicile dans la station de la gare. Les usagers doivent les esquiver pour ne pas se faire heurter.

par
Côme Gallet

C'est la petite bête qui fait peur à la grande. A l'arrêt du M2 Lausanne-Gare, les passagers doivent bien souvent incliner la tête pour éviter une collision. Ce que confirment plusieurs agents des TL postés à l'entrée de la station.

«Au Flon, l'espace est plus grand et il y a donc moins de risques, analyse Gérard Cuendet, le «M. Pigeons» de Lausanne, mais l'arrêt de la gare est plus en pente. Et le plafond, très bas, pose pro­blème. D'habitude ces volatiles savent éviter les humains.»

Si les TL n'ont reçu aucune plainte, ils prennent le problème des pigeons au sérieux. «Ils arrivent à se faufiler malgré l'installation de pics et de câbles fixés sur tout ce qui peut leur servir de support, ­déplore Valérie Maire, des TL. Il reste toujours deux ou trois irréductibles qui nichent à Lausanne-Gare.» Pour Gérard Cuendet, ce sont probablement des pigeons nés dans la station lorsqu'elle était en travaux.

Les TL tentent également de maintenir au maximum la propreté en station, sachant que la moindre miette attire les oiseaux. Les nourrir est en outre interdit.

La solution miracle aurait pu venir d'un fauconnier, dépêché sur place pour faire fuir ces volatiles si casaniers. Las, selon «M. Pigeons», cette mesure s'est avérée totalement inefficace: «Pour faire fuir définitivement les pigeons, le fauconnier devrait venir au moins tous les deux jours, et cela coûte très cher!»

Ton opinion