Formule E: Les pilotes suisses loin du compte au E-Prix de Paris

Actualisé

Formule ELes pilotes suisses loin du compte au E-Prix de Paris

Sébastien Buemi et Edoardo Mortara ont respectivement pris les 15e et 19e places sur le circuit des Invalides.

Sébastien Buemi et sa Nissan e.Dams ont occupé la tête du E-Prix de Paris l'espace de quelques tours.

Sébastien Buemi et sa Nissan e.Dams ont occupé la tête du E-Prix de Paris l'espace de quelques tours.

AFP

Huitième course du championnat de Formule E 2019, et huitième vainqueur différent! C'est en effet le pilote Néerlandais Robin Frijns (Envision Virgin Racing) qui a remporté l'E-Prix, disputé sous la pluie sur le circuit entourant l'Hôtel des Invalides. Frijns s'est imposé devant deux Allemands, André Loterrer (DS Techeetah Formula E Team, 2e) et Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler, 3e).

Cette course a été pleine de rebondissements, avant et après le départ. Auteur de la pole-position, l'Allemand Pascal Wehrlein (Mahindra Racing) a été déclassé. Les deux monoplaces de l'écurie Mahindra, à laquelle appartient Wehrlein, ont été pénalisées pour pression de pneus non conforme. L'Allemand, ainsi que son coéquipier belge Jérôme d'Ambrosio, leader du championnat du monde avant la course parisienne, sont donc partis en dernière ligne.

C'est le Britannique Oliver Rowland (Nissan e.Dams) qui a hérité de la pole-position, devant son coéquipier, le Vaudois Sébastien Buemi. Mais Rowland est allé dans le mur dès le premier tour!

Buemi a ensuite occupé la tête durant quelques tours, avant de, lui aussi, rétrograder à la dernière place. Le Vaudois a finalement terminé 15e. Quant au pilote genevois Edoardo Mortara (Venturi Formula E Team), qui s'était élancé de la dixième place, il n'a pas réussi à terminer la course.

Grâce à sa victoire et au point de bonus accordé à l'auteur du tour le plus rapide, Frijns a pris la tête du championnat du monde avec le total. Avec 81 points, il devance André Lotterer (2e avec 80 pts) et un duo formé du Portugais Antonio Félix Da Costa et du Brésilien Lucas Di Grassi (3es ex-aequo avec 70 points). Côté suisse, Edoardo Mortara occupe le dixième rang (52 pts) et Séabstien Buemi le 13e (30 pts).

(NewsXpress)

Ton opinion