Somalie: Les pirates capturent un chimiquier avec 28 Nord-Coréens à bord
Actualisé

SomalieLes pirates capturent un chimiquier avec 28 Nord-Coréens à bord

Des pirates somaliens ont capturé lundi un navire de transport de produits chimiques près des Seychelles, avec 28 marins nord-coréens à son bord, a annoncé mardi la force navale de l'Union européenne.

Une rançon a été versée pour obtenir la libération de l'équipage d'un autre navire, le thonier espagnol Alakrana.

Le chimiquier de plus de 22 000 tonneaux, Theresa VIII, battant pavillon des îles Vierges et appartenant à un armement basé à Singapour a été pris d'assaut lundi par les pirates à 180 milles au nord-ouest des Seychelles, a précisé le quartier général d'Atalante dans un communiqué.

C'est dans cette zone de l'océan Indien, au large des côtes méridionales de la Somalie, que se concentre la majeure partie des attaques des pirates depuis le début du mois d'octobre.

Selon une source maritime, le navire a été attaqué au nord-ouest d'Aldabra, une île des Seychelles, à quelque 1100 km au sud-ouest de la principale île de l'archipel, Mahé, et à environ 400 km des côtes malgaches.

4 millions de dollars

«Il n'y a pas beaucoup de navires d'Atalante (la flotte antipiraterie européenne) dans l'océan Indien en ce moment et il y a de plus en plus d'attaques dans le nord du canal du Mozambique», a expliqué cette source.

Pour le thonier espagnol Alakrana, une rançon de quatre millions de dollars a été versée et le bateau ainsi que ses 36 membres d'équipage étaient sur le point d'être libérés, a affirmé mardi à l'AFP un responsable du groupe de pirates somaliens qui les a capturés début octobre, Said Abdulle.

«Techniquement, le bateau est libre. Nous sommes en train de vérifier l'argent», a ajouté Said Abdulle, précisant que le montant «avait été accepté à l'unanimité par chacun d'entre nous».

L'Alakrana avait été intercepté le 2 octobre à plus de 300 milles nautiques (550 km) des côtes somaliennes, selon l'armateur du navire, Echebastar Fleet, basé à Bermeo (Pays basque espagnol).

Appel à s'enregistrer

Le thonier compte 36 membres d'équipage: 16 Espagnols, 4 Ghanéens, 8 Indonésiens, 2 Ivoiriens, 2 Malgaches, trois Sénégalais, un Sécheyllois, toujours selon Echebastar Fleet.

Devant le déploiement dissuasif d'une vingtaine de navires de guerre étrangers dans le golfe d'Aden depuis plus d'un an, la quasi-totalité des dernières attaques ont été menées dans l'océan Indien.

Lundi, le contre-amiral Peter Hudson commandant l'opération Atalante, a souligné que «les pirates deviennent de plus en plus astucieux et étendent leur champ d'action».

L'officier britannique a appelé tous les armateurs à enregistrer leurs navires passant dans la zone dangereuse au large de la Somalie auprès du Centre de sécurité maritime mis en place par l'UE au QG d'Atalante. Au moins un tiers des cargos ne prennent toujours pas, selon lui, cette mesure de sauvegarde.

(ats)

Ton opinion