Football: Les pires élèves du Barça sont Messi et Alba
Actualisé

FootballLes pires élèves du Barça sont Messi et Alba

Comme pour le Bayern, 20 minutes a adjugé des notes aux joueurs du FC Barcelone. Le pire élément blaugrana est Jordi Alba. Donnez-nous vos impressions.

Le coach du Barça, impuissant sur son banc.

Le coach du Barça, impuissant sur son banc.

Valdés (4) : Le gardien du Barça a essayé de limiter la casse mais c'était mission impossible face à l'abandon de sa défense. deux arrêts importants face à Robben et Müller qui ont permis au Barça de ne pas être encore plus ridicule.

Alvès (3) : Habitué à monter pour porter le danger dans le camp adverse, le latéral brésilien s'est fait ridiculiser par la défense de Franck Ribéry. Coupable sur les deux premiers buts du Bayern. Insuffisant.

Bartra (3) : Le jeune défenseur catalan a été complètement dépassé. Bousculé par Gomez, absent contre Müller, il a raté une énorme occasion (la seule du Barça) qui aurait permis aux Catalans de recoller au score (3-1) et d'espérer quelque chose du retour. Catastrophique.

Piqué (3) : Oublie Müller dans son dos lors de l'ouverture du score du Bayern. Son amnésie du marquage s'est poursuivie lors du deuxième but bavarois (Gomez). Pris de court à chaque accélération du Bayern, il n'a pas été à la hauteur de l'évènement. Coupe de cheveux inadmissible.

Alba (2) : Inefficace offensivement, le latéral a souvent été pris dans le dos par Robben et Lahm. Son geste d'humeur (lancer de ballon en pleine figure de Robben) lui vaut la pire note de la défense catalane. Gamin.

Busquets (3) : Loin de son rayonnement habituel, l'international espagnol a systématiquement subi le pressing des bavarois et perdu la bataille du milieu de terrain. Incapable de museler Müller. Mauvais.

Xavi (5) : Le capitaine catalan a tenté de poser le jeu mais il a également été gêné par le fort pressing allemand qui l'a empêché le plus souvent de jouer vers l'avant. Le moins pire.

Iniesta (5) : Le seul catalan à avoir su esquisser quelques pas vers l'avant. Bien pris en tenaille par son compatriote Javi Martinez, «Don Iniesta» a tout de même réussi à faire quelques fois la différence. Son avertissement à cause d'un vilain tacle est symptomatique de la mauvaise soirée du Barça. Car habituellement, c'est lui qui subit les fautes. Le monde à l'envers.

Sanchez (3) : Il a alterné les mauvais choix et a gâché un nombre incalculable de ballon. Il a bien tenté de venir maladroitement aider ses coéquipiers défensivement mais il rend une copie bien pâle. Pour ne pas dire blanche. Transparent.

Pedro (3) : Étouffé par Lahm et Alaba, il n'a simplement pas existé. Mort.

Messi (3) : Pris en tenaille par la charnière centrale du Bayern et Javi Martinez, l'Argentin n'a jamais fait les bons choix. De plus, il ne s'est pas créé la moindre occasion de but. Fantomatique.

Tito Vilanova (4): Impuissant, l'Espagnol a regardé son équipe sombrer petit à petit. Des changements survenus bien trop tard. Recalé.

Ton opinion