Feu bactérien: Les plantes sont sévèrement touchées dans le canton
Actualisé

Feu bactérienLes plantes sont sévèrement touchées dans le canton

Le feu bactérien se propage dans le canton de Vaud.

De mombreux foyers ont été découverts, Vevey et Montreux étant la région la plus touchée. Les autorités demandent une surveillance accrue.

La présence du feu bactérien a été identifiée depuis la mi-juillet. La maladie a touché des plantes à plus de 70 reprises, en majorité des cotonéasters (plantes d'ornement), indique mercredi le canton dans un communiqué.

Le feu bactérien a été constaté aussi bien au bord du lac qu'en altitude. De nombreux poiriers et un sorbier atteints ont été repérés par les services fribourgeois à Châtel-St-Denis (FR). Ces arbres ont été abattus et brûlés.

Pour lutter contre le fléau, qui n'est pas dangereux pour l'homme, le canton de Vaud a une stratégie d'éradication. Elle repose sur la destruction systématique des plantes atteintes et de toutes les plantes sensibles à la bactériose dans un rayon de 5 mètres.

Vaud est encore classé dans la zone dite protégée par le feu bactérien. Afin de limiter les risques, le canton demande une vigilance accrue aux particuliers comme aux professionnels.

(ats)

Ton opinion