hockey: Les play-off? Encore un «rêve» pour les Biennois
Actualisé

hockeyLes play-off? Encore un «rêve» pour les Biennois

Malgré une volonté tenace, Bienne devrait encore avoir toutes les peines du monde à se hisser en play-off cette saison.

par
Maxime Huber

Le HC Bienne, qui fait toujours office de jeune pousse de LNA, doit encore et toujours faire ses gammes dans l'élite du hockey sur glace helvétique, avant de pouvoir viser plus haut. Sous l'égide de Kent Ruhnke, un entraîneur aguerri aux patinoires suisses, pour avoir notamment coaché Fribourg, Berne et Zurich, et fort d'une grosse expérience derrière le banc, le club seelandais pourrait néanmoins jouer, périodiquement, un rôle d'enquiquineur avéré.

Les renforts. Seuls trois attaquants, Sébastien Bordeleau (ex-Berne), Curtis Brown (Kloten) et Kevin Gloor (GCK Lions), ont rejoint le Seeland cet été. Du côté des défenseurs, Richard Jackman (Leksand/Suè), Philippe Seydoux (Fribourg), Adrian Trunz (Lausanne) et le gardien Reto Berra (Davos) étofferont le collectif biennois. «Je suis satisfait du recrutement des étrangers, explique Ruhnke. Ils vont apporter un plus indéniable à l'équipe. Les jeunes venant de LNB, par contre, vont devoir s'adapter à ce nouveau rythme, mais ils ont un gros potentiel.»

Les objectifs du club. Pour Kent Ruhnke, une qualification pour les play-off relevrait de l'ordre «du rêve. On va tenter de gagner un maximum de points en début de saison, afin d'engranger de la confiance pour la suite. Nos objectifs sont clairs: éviter, à tout prix, la relégation et, si possible, la place de lanterne rouge du championnat.»

Ton opinion