Actualisé 27.03.2008 à 05:33

Les plus vieux ossements humains d'Europe découverts en Espagne

Les premiers hommes pourraient avoir sillonné l'Europe il y a déjà 1,2 million d'années, bien plus tôt que l'on ne pensait.

Des scientifiques ont découvert une mandibule, des dents et des outils de pierre dans une grotte près de Burgos, dans le nord- est de l'Espagne.

Ces fossiles ont 400.000 ans de moins que les précédents vestiges d'hominidés, considérés comme les plus vieux jusqu'à présent, découverts il y a 14 ans sur un site voisin, selon un article publié dans le dernier numéro de la revue Nature.

"Ce sont les plus vieux vestiges humains en Europe. Avec ce fossile, on peut dire que l'Europe a été peuplée bien plus tôt que l'on ne pensait", a déclaré Andreu Olle, qui travaille depuis 1990 sur le site d'Atapuerca.

Jusqu'ici, les archéologues avaient trouvé les preuves d'activités humaines en Espagne, en France et en Italie il y a un million d'années environ mais sans ossements humains, seulements par des outils de pierre et ossements animaux.

Les scientifiques s'accordent généralement à dire que les hominidés modernes sont venus d'Afrique il y a quelque 50.000 ans et ont rapidement répandu la culture de l'âge de pierre en Europe, en Asie et en Australie. Mais le fossile, qui appartiendrait à l'Homo antecessor, aurait partagé des ancêtres en commun avec les hommes venus d'Afrique.

Le fossile, précise l'article de la revue Nature, tendrait à confirmer la théorie que les premiers hommes seraient venus d'Afrique par le Proche-Orient, non par le détroit de Gibraltar, car la mandibule est de forme similaire à celle d'une mandibule mise au jour en Géorgie et qui serait âgée de 1,7 million d'années. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!