Prix des soutiens-gorges de grande taille: Les poitrines généreuses ont gagné
Actualisé

Prix des soutiens-gorges de grande tailleLes poitrines généreuses ont gagné

La chaîne de magasins britannique Marks and Spencer a été obligée vendredi de lever la surtaxe qu'elle avait imposée à ses soutiens-gorges de grande taille à la suite d'une protestation de 13 000 femmes sur le site Facebook contre les prix pratiqués sur ce type d'article.

La campagne sur Facebook avait été lancée par Beckie Williams, une jeune femme de 26 ans à la poitrine généreuse qui s'était vue majorer de deux livres (3,40 francs) le prix des modèles à partir du bonnet DD et après avoir vu ses protestations écartées par le service client.

Son groupe Facebook «Busts 4 Justice» avait qualifié cette taxe de «criminellement injuste» et appelé «les femmes à la poitrine opulente» de joindre leurs forces pour mettre fin à «cette discrimination flagrante», pratiquée par le plus important vendeur de lingerie en Grande-Bretagne.

Beckie Williams avait même acheté une action du groupe de distribution britannique pour pouvoir participer à son assemblée des actionnaires.

Pour sa part, un porte-parole de Marks and Spencer constatant le fort mécontentement de ses clientes a déclaré qu'»à partir du samedi 9 mai, quelle que soit la taille du modèle que vous achetez, le prix (des soutiens gorges) va être le même. On ne va pas baisser la qualité pour autant».

Marks & Spencer avait auparavant indiqué qu'il offrait «la collection (de soutiens-gorges aux bonnets) DD la plus importante et aux prix les plus compétitifs» tout en faisant remarquer qu'un supplément de prix était rendu nécessaire pour les grandes tailles qui requièrent plus de travail.

(ats)

Ton opinion