Évolution: Les poitrines sont toujours plus grosses
Actualisé

ÉvolutionLes poitrines sont toujours plus grosses

À en croire une étude réalisée par une marque de lingerie, la taille moyenne des seins des citoyennes européennes est passée en quinze ans du 75B au 80C.

Selon Hunkemöller, une femme sur dix ne porte pas la bonne taille de soutien-gorge.

Selon Hunkemöller, une femme sur dix ne porte pas la bonne taille de soutien-gorge.

La chirurgie esthétique et la prise de poids. Voilà les deux principaux facteurs qui ont provoqué l'augmentation du volume des seins des Européennes. C'est en tout cas le résultat d'une enquête réalisée pour la chaîne de lingerie Hunkemöller, et relayée par «7sur7». Selon cette étude, la poitrine moyenne est passée du 75B au 80C en quinze ans.

Et selon le spécialiste belge du sous-vêtement féminin, ce sont les femmes britanniques qui ont les poitrines les plus imposantes du continent. 57% d'entre elles tailleraient en effet un bonnet D, voire au-delà. Les Danoises et les Néerlandaises complètent ce podium.

(20 minutes)

Ton opinion