VAUD: Les polices aimeraient cesser de se tirer dessus
Actualisé

VAUDLes polices aimeraient cesser de se tirer dessus

Les gendarmes veulent calmer le jeu: l'atmosphère de la campagne sur la police unie serait «tendue».

par
mfe

Ils déplorent une désinformation: «Les opposants à notre idée créent la psychose en inventant des hausses d'impôt si les polices s'unissent. Face à ça, nous appelons à l'honnêteté», a dit mercredi Frédéric Graber, président de l'Association des gendarmes. Il regrette que des agents municipaux disent à ceux-ci qu'ils ne savent pas faire de la proximité.

Président des polices municipales, Jean-Daniel Carrard note aussi le climat tendu, mais il réfute les arguments des gendarmes, «qui font de l'affichage sauvage au bord des routes». Les parties souhaitent l'intervention du Conseil d'Etat.

Ton opinion