Neuchâtel: Les policiers feront la grève de la prune
Actualisé

NeuchâtelLes policiers feront la grève de la prune

Fâchés de ne pas être pris au sérieux dans les discussions sur l'augmentation de l'âge de leur retraite, les gendarmes ne colleront plus d'amendes d'ordre dès le 1er novembre.

par
frb

Se disant pas assez écoutés dans les discussions autour de l'augmentation de l'âge de leur retraite à 62 ans, les policiers de l'Etat passent à la ­vitesse supérieure. Le 1er novembre, ils entameront une grève des amendes d'ordre. Une première cantonale. «Notre employeur se fiche de nous», explique Patrick Siron, président du syndicat des agents de police. Le mouvement durera autant que né­cessaire et sera suivi par neuf agents sur dix, promet-il. Les gendarmes espèrent ainsi que le Conseil d'Etat se remette autour de la table pour évoquer les mesures de recapitalisation de la caisse de pension des ­employés de l'Etat. Egalement impliqués, les pompiers, eux, ne factureront plus les interventions pour fausse alarme.

Ton opinion