Ville de Zurich: Les policiers font la grève des amendes
Actualisé

Ville de ZurichLes policiers font la grève des amendes

Mécontents de leur situation, les policiers de la ville de Zurich ont décidé de faire la grève des amendes.

Dès jeudi minuit, les policiers zurichois ne collent plus d'amendes d'ordre et se contentent de distribuer des avertissements pour toute une série d'infractions mineures. La sécurité de la cité ne s'en trouvera pas pour autant menacée, a promis l'Association des fonctionnaires de police de la ville de Zurich.

L'association a demandé à ses membres de ne plus distribuer d'amendes d'ordre. En revanche, les grosses infractions, qui représentent une menace pour la sécurité, seront toujours sanctionnées. Ceux qui violent les règles de la circulation seront interceptés, contrôlés et informés des infractions commises. En revanche, les amendes ne seront plus encaissées.

Lors d'un contrôle radar, celui qui fait des appels de phare aux autres automobilistes ne sera plus sanctionné: «cette pratique pour calmer le trafic est même recommandée par Road Cross», a noté l'association. En outre, celui qui utilise un natel au volant ne recevra qu'un avertissement s'il se trouve dans une colonne qui roule au pas. En revanche, il sera sanctionné si c'est dans le trafic routier normal.

Les policiers zurichois ont pris cette décision parce qu'ils estiment que le directeur du département traîne les pieds. Une rencontre est prévue vendredi en fin d'après-midi. (ap)

Ton opinion