Ville de Genève: Les policiers genevois suspendent leur grève

Publié

Ville de GenèveLes policiers genevois suspendent leur grève

Les agents de la police municipale de la Ville de Genève demandent une réévaluation de leur fonction, rappelant que la dernière date de 2005.

Les agents de la police municipale de la Ville de Genève ont plus de charges et demandent donc une meilleure rémunération.

Les agents de la police municipale de la Ville de Genève ont plus de charges et demandent donc une meilleure rémunération.

Keystone

Les agents de la police municipale de la Ville de Genève, qui réclament une réévaluation de leur fonction, ont décidé de suspendre leur mouvement de grève. Celui-ci avait été initié le 25 février.

Réunis vendredi en assemblée générale, les membres du Syndicat des polices municipales genevoises (SPMG) ont décidé de suspendre leur mouvement, indique ce dernier dans un communiqué.

Et d'avancer deux raisons pour ce choix: la résolution votée par la Commission du personnel de la Ville de Genève qui enjoint les commissions d'évaluation à siéger à nouveau et la motion «Sécurisons le métier d'agent de la police municipale» votée par le Conseil municipal.

Les policiers espèrent que ces décisions vont forcer le Conseil administratif à «prendre une ultime position» sur l'attribution des deux classes salariales auxquelles les agents et les agentes de police municipale ont droit, souligne le communiqué.

Les agents de la police municipale de la Ville de Genève demandent une réévaluation de leur fonction. La dernière date de 2005 et ils estiment que leur profession a bien évolué depuis. Les tâches se sont multipliées. Les agents peuvent ainsi intervenir dans la lutte contre le trafic de drogue et ont des compétences judiciaires. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion