Conférence de paix: Les pourparlers sur la Syrie à Genève reportés
Actualisé

Conférence de paixLes pourparlers sur la Syrie à Genève reportés

Les discussions reprendront ce vendredi. Un «blocage» sur la composition des délégations est la cause du délai.

Staffan de Mistura lors de la conférence de presse à Genève.

Staffan de Mistura lors de la conférence de presse à Genève.

photo: Reuters/Denis Balibouse

L'ONU veut réunir les parties au conflit syrien vendredi à Genève, pour une durée de six mois. «Les invitations seront envoyées mardi», a déclaré lundi à Genève l'émissaire de l'ONU sur la Syrie, Staffan de Mistura.

La première vague de discussions indirectes doit durer deux à trois semaines. Les parties auront ensuite le temps de mener des consultations. Et ce processus doit s'enchaîner jusqu'à ce que les conditions d'échanges directs soient réunies, pour une durée de six mois au maximum.

«Différentes positions»

Les négociations devaient débuter lundi. Mais la constitution de la liste des délégations a retardé le processus, a reconnu Staffan de Mistura. «Il y a différentes opinions et différentes positions», a-t-il dit. Et les «Syriens ne méritent pas, Genève ne mérite pas» une répétition de l'échec de Genève II.

«Chaque jour perdu est un jour perdu» pour améliorer la situation humanitaire, a-t-il souligné.

Il s'est exprimé alors que le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov ont demandé lundi à l'ONU de fixer une date pour les pourparlers. L'opposition a elle annoncé qu'elle allait se réunir mardi à Ryad pour décider si elle participe ou non aux discussions. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion