Genève: Les préaux appelés à être moins genrés
Actualisé

GenèveLes préaux appelés à être moins genrés

Une élue verniolane souhaite que les cours de récréation soient aménagées en faveur de l'égalité des genres.

par
leo
Les espaces dans les préaux ne sont pas assez utilisés de manière égalitaire. (Photo prétexte)

Les espaces dans les préaux ne sont pas assez utilisés de manière égalitaire. (Photo prétexte)

Keystone/Salvatore di Nolfi

Les garçons au milieu du préau à jouer au foot et les filles discutant sur un banc: ce cliché, Esther Schaufelberger, conseillère municipale Verte dans la commune de Vernier, veut le combattre. Elle va déposer mardi une motion pour réclamer des aménagements favorisant l'égalité dans les préaux, relate «Le Courrier». Selon des études du 2e Observatoire, institut romand et de formation sur les rapports de genres, les garçons occupent les espaces centraux des cours de récréation, alors que les filles jouent dans les marges.

Pour Esther Schaufelberger, l'utilisation différenciée de l'espace scolaire est un frein à l'égalité entre les enfants dès le plus jeune âge. Elle propose donc d'installer des jeux non genrés dans les préaux comme des bosses, des coins ou des murs de grimpe. La présidente de la Société pédagogique genevoise, Francesca Marchesini, soutient l'idée, tout en appelant à une sensibilisation auprès des élèves en parallèle.

Ton opinion