Bruxelles : Les premières amendes tombent pour les sexistes
Actualisé

Bruxelles Les premières amendes tombent pour les sexistes

Les autorités municipales de Bruxelles ont délivré quatre contraventions à des hommes pris en flagrant délit d'intimidation à caractère sexuel en pleine rue.

par
lessentiel.lu

250 euros d'amende pour avoir été surpris en flagrant délit de comportement sexiste envers les femmes dans les rues de Bruxelles. Voilà ce que risquent les quatre hommes surpris par la police bruxelloise depuis le 1er septembre, date d'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur les comportements au sein de la capitale belge, indique mercredi le quotidien «Het Nieuwsblad», cité par l'agence Belga.

Faisant suite à la diffusion, en juillet dernier d'un documentaire édifiant sur le quotidien des femmes à Bruxelles, cette mesure administrative permet à la police municipale d'agir sans l'intervention du Parquet. Une simplification administrative cependant pas totalement complète, puisque les hommes avertis n'ont pas encore reçu leur amende «en raison du délai de traitement du procès-verbal», précise le quotidien belge.

Les auteurs «doivent s'attendre à recevoir une lettre leur expliquant comment ils peuvent se défendre. S'ils ne réagissent pas, ils recevront l'amende», explique Luc Symoens, secrétaire communal de Bruxelles en charge de la question, cité par l'agence Belga. (lessentiel.lu/20 minutes)

Ton opinion