Actualisé 18.11.2018 à 18:12

Météo en Suisse

Les premiers flocons de la saison attendus en plaine

Une dépression d'altitude va toucher le pays lundi. Elle devrait occasionner quelques faibles chutes de neige, jusqu'à basse altitude.

de
rab/mst
1 / 8
Le week-end a été très froid en Suisse. Et ce n'est que le début.

Le week-end a été très froid en Suisse. Et ce n'est que le début.

Keystone/Valentin Flauraud
Cela est dû à une haute pression en provenance de la Russie qui se déplace lentement vers la Scandinavie.

Cela est dû à une haute pression en provenance de la Russie qui se déplace lentement vers la Scandinavie.

Keystone/urs Flueeler
Ce courant d'air froid entraîne des baisses de température en Suisse.

Ce courant d'air froid entraîne des baisses de température en Suisse.

Lecteur reporter/Hopfehüpfer

L'hiver va faire une brève irruption en Suisse en ce début de semaine. Le puissant anticyclone qui est actuellement centré sur la Scandinavie va conduire de l'air froid venant de Russie sur notre pays, selon MeteoNews.

Animation des courants du 18.11.2018, 09h

Lundi matin, il ne fera pas plus de 2 degrés à Genève ou à Lausanne. Dans le courant de la journée, une dépression d'altitude se dirigeant sur les Alpes va apporter davantage d'humidité. De quoi produire ça et là quelques flocons, d'abord en Valais, puis sur le reste de la Suisse romande. «La quantité de neige devrait toutefois rester modeste», estime Patrick Suter, spécialiste de l'agence météorologique.

Flash météo du 18.11.2018, 12h

Trop sec pour la saison

Les températures devraient rester stables entre 4 et 5 degrés jusqu'à mercredi, avant un léger redoux jeudi. Et le week-end prochain risque d'être pluvieux. De quoi réduire un peu le déficit de précipitations qui touche le pays cette année. Les sols sont en effet actuellement beaucoup trop secs pour la saison. «Depuis plusieurs mois, un certain retard s'accumule en matière de pluviométrie», rappelle Patrick Suter.

Et le temps presse, car l'absorption de l'eau par les sols se trouvera entravée avec l'arrivée de l'hiver et du gel. «Si le temps ne change pas bientôt, nous débuteront l'été prochain avec un déficit», prévient le météorologue.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!