Genève: Les privés qui veulent bâtir la patinoire sont sérieux
Actualisé

GenèveLes privés qui veulent bâtir la patinoire sont sérieux

Le Conseil d'Etat a indiqué vendredi que les investisseurs derrière le projet d'enceinte sportive paraissent solides.

par
jef
La patinoire des Vernets, où évolue jusqu'à présent le Genève-Servette Hockey Club, est obsolète.

La patinoire des Vernets, où évolue jusqu'à présent le Genève-Servette Hockey Club, est obsolète.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Les privés prêts à mettre la main à la poche pour construire une nouvelle patinoire sur le site de Trèfle-Blanc, à Lancy, semblent crédibles. Le Conseil d'Etat a indiqué vendredi qu'après analyse, leurs capacités techniques et leur solidité financière «s'avèrent globalement positives».

Alors qu'il était jusqu'à présent question d'un partenariat public-privé pour ériger cet équipement sportif destiné à accueillir les hockeyeurs de Genève-Servette, la solution d'un financement intégralement privé tient aujourd'hui la corde.

Le club a annoncé qu'il présenterait un projet en ce sens d'ici la fin de l'été. Une telle option lui éviterait de devoir passer des appels d'offres pour les travaux. En revanche, elle ne l'exonérerait pas de la nécessité d'obtenir l'approbation du Conseil d'Etat, qui entend vérifier la faisabilité du montage avant de donner son feu vert.

En septembre 2016, le Genève-Servette Hockey Club avait défendu un premier projet devisé à 200 millions de francs.

Ton opinion