Actualisé 06.08.2014 à 11:49

SuisseLes prix à la consommation ont baissé

Les consommateurs suisses ont profité d'une baisse des prix de l'ordre de 0,4% en juillet par rapport au mois précédent.

En comparaison annuelle, l'indice ad hoc de l'Office fédéral de la statistique (OFS) est demeuré stable, à 99 points.

Le recul mensuel des prix constaté durant le mois sous revue est principalement dû aux soldes organisées par le secteur de l'habillement, a précisé mercredi l'OFS dans un communiqué. Alors que les nuitées hôtelières et les meubles sont eux aussi devenus moins chers, le carburant a renchéri.

Le recul mensuel des prix constaté durant le mois sous revue est principalement dû aux soldes organisées par le secteur de l'habillement, a précisé mercredi l'OFS dans un communiqué. Alors que les nuitées hôtelières et les meubles sont eux aussi devenus moins chers, le carburant a renchéri.

Aussi bien les prix des produits indigènes que ceux des biens importés se sont adoucis en rythme mensuel, de respectivement 0,1% et 1,1%. Par rapport à juillet 2013, les produits suisses ont par contre renchéri de 0,3%, alors que les prix des produits étrangers s'allégeaient de 0,7%.

Alcools et tabacs moins chers

Dans le détail, l'indice du groupe principal de produits habillement et chaussures a plongé de 7,7%. Egalement sous l'effet de ventes promotionnelles, les biens du groupe équipements ménagers et entretien courant ont vu leurs prix se contracter de 1,2%.

En raison de la baisse des prix des nuitées hôtelières, le groupe principal restaurants et hôtels a lui aussi enregistré un repli de son indice, bien que modeste (-0,5%). Quant aux produits des groupes logement/énergie et boissons alcoolisées/tabacs, ils sont devenus 0,1% moins chers.

Retour à la normale pour les cosmétiques

Du côté des biens dont les prix ont pris l'ascenseur en comparaison mensuelle, l'OFS cite en premier lieu les produits de beauté et les cosmétiques. Cette augmentation, liée à la fin des soldes observées durant la période précédente, a tiré vers le haut ( 0,3%) l'indice du groupe principal autres biens et services.

Autre secteur dans lequel les consommateurs ont dû davantage mettre la main au porte-monnaie: les transports ( 0,2%). C'est à cause du renchérissement de l'essence ( 1%) et du diesel ( 0,7%) que l'indice du groupe a grimpé.

L'OFS précise que durant le mois pris en considération, l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), indicateur établi selon une méthodologie commune aux pays membres de l'Union européenne, se situait à 103,6 points. Identique à celle du mois précédent, cette valeur représente une contraction de 0,1% par rapport à juillet 2013. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!