Suisse : Les prix au plus bas depuis huit ans
Actualisé

Suisse Les prix au plus bas depuis huit ans

L'indice des prix à la consommation a baissé de 0,6 % en juillet, atteignant le mois dernier son plus bas niveau depuis près de huit ans, soit octobre 2007.

Les prix en Suisse ont reculé de 0,6% en juillet comparé au mois précédent, l'indice les mesurant se repliant ainsi à 97,8 points (décembre 2010=100). Sur un an, le renchérissement atteint -1,3%, contre -1% en juin 2015 et 0% en juillet 2014.

La baisse enregistrée le mois dernier est principalement due aux soldes d'été dans le secteur de l'habillement et à la diminution des prix des voitures neuves. Le mazout et les nuitées à l'hôtel sont également devenus meilleur marché, alors que l'essence a renchéri, a indiqué mercredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Dans le détail, des baisses ont été enregistrées pour les indices des groupes habillement et chaussures (-8,3%), équipement ménager et entretien courant (-1,4%), transports (-0,9%), alimentation et boissons non alcoolisées (-0,6%), communications (-0,3%), restaurants et hôtels (-0,2%), logement et énergie (-0,2%) ainsi que loisirs et culture (-0,1%).

Seul l'indice du groupe boissons alcoolisées et tabacs a augmenté (+0,7%), en raison des prix du vin rouge étranger, qui ont retrouvé leur niveau d'avant les offres promotionnelles du mois précédent. Les indices des groupes santé et autres biens et services sont restés inchangés.

Par rapport au mois précédent, les prix des produits indigènes ont diminué de 0,1% et ceux des produits importés de 2%. En rythme annuel, les prix des produits indigènes ont augmenté de 0,1%, tandis que ceux des produits importés ont accusé une baisse de 5,3%.

Offres promotionnelles

Dans le groupe équipement ménager et entretien courant, le recul de l'indice (-1,4%) s'explique par des nombreuses offres promotionnelles et soldes proposées sur les meubles et les articles d'équipement. En revanche, les prix des appareils électroménagers de dimensions réduites étaient à nouveau en hausse après les offres promotionnelles de la période précédente.

Pour les transports, la baisse de 0,9% est à mettre sur le compte du recul des prix des voitures neuves, du diesel (-1,2%) et des transports aériens. Par contre, les prix de l'essence ont augmenté (+1,1%).

Dans le domaine des communications, l'indice a fléchi (-0,3%) à cause d'une baisse des prix des communications sur les réseaux mobiles. Quant à l'indice des restaurants et hôtels, il a également diminué (-0,2%) en raison de l'allègement des prix des nuitées hôtelières. (ats)

Ton opinion