Actualisé 07.10.2010 à 10:34

EtudeLes prix du téléréseau sous la loupe

Qui paie plus pour le téléréseau n'a pas forcément accès à davantage de programmes, montre une étude de Monsieur Prix qui compare l'offre de 62 fournisseurs suisses de téléréseau touchant plus de 5000 abonnés.

Les Romands déboursent généralement plus que la moyenne suisse.

Les Romands déboursent généralement plus que la moyenne suisse.

La plupart des entreprises qui appliquent des tarifs plus élevés que la moyenne pour une offre de chaînes inférieure sont romandes, note jeudi la surveillance des prix dans sa Newsletter. Alors qu'un abonné de Télélancy (GE) paie 23,90 francs pour 38 chaînes, un habitant de la commune de Binningen (BL) ne débourse que 5,36 francs pour 55 chaînes.

L'étude relève que les entreprises privées facturent un prix par chaîne plus élevé que les sociétés publiques. Or, sur les 19 sociétés romandes intégrées à l'étude, seules 2 sont communales. En Suisse alémanique, elles sont 11 sur 43, a précisé à l'ATS Marcel Chavaillaz, porte-parole de Monsieur Prix pour la Suisse romande.

Les fournisseurs offrant le meilleur rapport qualité-prix sont, outre Binningen, les communes de Birsfelden (BL), Ittigen (BE) et Muttenz (BL). A l'autre extrême se trouvent les entreprises romandes Services Industriels de Lausanne, Télécarouge (GE), Téléonex (GE), Télémeyrin (GE), Télédis (VS), Télélancy et l'entreprise bernoise Cometo.

Grandes disparités

Sinergy Infrastructure de Martigny (VS) ne propose que 32 chaînes de télévision, alors que les clients du grison GrischaVision AG, par ailleurs le plus cher de l'échantillon avec 27 francs par mois, ont accès à 62 chaînes.

Globalement, il existe une «forte hétérogénéité» entre les offres de base des chaînes de télévision analogiques, conclut la Newsletter. En moyenne, le consommateur paie 17,44 francs par mois et l'offre de base comprend 45 chaînes.

Pour un nouveau raccordement, les fournisseurs perçoivent généralement une taxe spéciale. Il faut compter au moins 1000 francs pour un immeuble, 100 francs pour un appartement, précise la Newsletter.

Toutes les entreprises sélectionnées par l'étude prennent en charge les coûts de réparation et de renouvellement jusqu'à l'entrée de la maison. En revanche, seul un tiers d'entre elles assument ces frais jusqu'à la prise. Dans les autres cas, ils sont généralement pris en charge par le propriétaire de l'immeuble.

Nouvelles technologies

«L'évolution technologique des dernières années, en particulier le développement de l'offre des produits de transmission numérique, a profondément modifié» l'univers du téléréseau, constate le texte.

Les fournisseurs bénéficient encore du monopole pour la diffusion des chaînes TV et radio analogiques. Ils se retrouvent en revanche en concurrence avec des fournisseurs d'autres types de réseau (ADSL, satellite, fibre optique) en ce qui concerne la diffusion numérique.

La totalité des entreprises de téléréseau proposent déjà la télévision numérique. La grande majorité d'entre elles offrent en outre un accès à Internet (98%) et à la téléphonie fixe (95%).

La surveillance des prix a examiné les 62 fournisseurs de téléréseau qui ont plus de 5000 abonnés. Ces derniers approvisionnent 2,4 millions de clients sur les 2,8 millions d'abonnés au téléréseau que compte la Suisse, a précisé M. Chavaillaz.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!