Conjoncture: Les prix en Suisse ont baissé en octobre
Actualisé

ConjonctureLes prix en Suisse ont baissé en octobre

Les prix ont reculé en moyenne de 0,1% en octobre par rapport au mois précédent.

En rythme annuel, le taux d'inflation s'est fixé à -0,3%, contre -0,1% en septembre et -0,2% en octobre 2012, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué.

La baisse constatée le mois dernier s'explique notamment par le recul des prix des produits pétroliers, de la viande et des légumes. En revanche, certains articles d'habillement sont devenus plus chers une fois les soldes terminées, a précisé l'OFS.

Dans le détail, le groupe «boissons alcoolisées et tabacs» est celui dont les prix ont le plus diminué (-0,9%). Cette baisse est due notamment à des offres promotionnelles de vin rouge étranger (-2,2%).

Des variations de prix saisonnières et de nombreuses offres promotionnelles ont également entraîné un recul important de l'indice du groupe «alimentation et boissons non alcoolisées» (-0,8%). Les légumes, la viande (porc, boeuf, volaille, produits carnés et viande cuisinée) et les fruits sont devenus meilleur marché.

En revanche, le chocolat ( 2,1%), les eaux minérales naturelles ( 3,3%) et le fromage à pâte dure et mi-dure ( 1,0%) sont devenus plus onéreux en octobre.

Prix de l'essence en baisse

Du côté du groupe «transports», le recul de l'indice (-0,6%) est dû à une baisse des prix de l'essence (-2,8%) et du diesel (-1,1%) ainsi que des voitures d'occasion. En revanche, les voitures neuves et les services de travaux de réparation pour véhicules motorisés ont renchéri.

Les prix du groupe «logement et énergie» ont diminué (-0,2%) en octobre en raison des prix moins élevés du mazout (-3,3%). La baisse des nuitées d'hôtel et de la restauration à l'emporter a occasionné celle de l'indice du groupe «restaurants et hôtels» (-0,2%).

Les prix des «autres biens services» ont également reculé en octobre (-0,1%). Si les tarifs des articles de soins corporels en papier ont diminué en raison d'offres promotionnelles, ceux des institutions sociales ont augmenté.

Habits plus chers

Le léger fléchissement de l'indice du groupe «équipement ménager et entretien courant» (-0,1%) est «aussi le résultat d'évolutions de prix contrastées», note l'OFS. D'une part, les produits de lessive et de nettoyage ont renchéri et d'autre part les meubles de chambre à coucher et articles d'équipement sont devenus meilleur marché suite à des offres spéciales.

A contrario, avec la nouvelle collection d'hiver, l'indice du groupe «habillement et chaussures» ( 4,1%) est toujours à la hausse après les soldes d'été. Les prix du groupe «loisirs et culture» ont également progressé en octobre ( 0,3%) en raison notamment d'une hausse des tarifs des voyages à forfait.

Au niveau des différences de tarifs entre les produits du pays et ceux importés, les prix nationaux ont baissé de 0,1% en octobre, par rapport au mois précédent tandis que ceux des produits importés sont restés stables. En rythme annuel, les prix des produits indigènes ont progressé de 0,6% alors que ceux des produits importés accusaient une baisse de 2,6%. (ats)

Ton opinion