Lausanne - Les pro-climat font pression sur la justice

Publié

LausanneLes pro-climat font pression sur la justice

Une poignée de militants ont cherché en vain à rencontrer des juges fédéraux, ce mercredi. Ils voulaient savoir pourquoi l’urgence climatique n’est pas considérée comme un «danger concret et actuel».

Venus sous les fenêtres des juges, les militants pro-climat sont repartis bredouille.

Vidéo: Francesco Brienza

Une poignée de militants pro-climat se sont réunis au Tribunal-fédéral, ce mercredi à Lausanne. Ils voulaient mettre la pression sur les juges après un verdict qui leur a été défavorable. «Nous aimerions que les magistrats nous expliquent en quoi l’urgence climatique n’est pas un danger actuel et concret», a martelé Michael Zappalà, militant d’Extinction Rebellion. L’argument avait été avancé par les magistrats dans un arrêt récent, laissant un goût amer en bouche des activistes.

Réclamations par courrier

Leur action, non-violente, était tout de même surveillée de loin par la police. Un employé du Tribunal fédéral est également venu à la rencontre des manifestants afin de leur faire savoir que les rencontres en personne avec les juges ne sont pas possibles. Aussi, les activistes ont été invités à envoyer un courrier.

Pour rappel, des militants avaient fait une partie de tennis sauvage chez Credit Suisse en 2018, à Lausanne. Ils viennent d'être condamnés par le Tribunal-fédéral, après un ping-pong judiciaire qui les avait vus être blanchis en première instance, puis condamnés en seconde. Au coeur des délibérations se trouvait la question de la légitimité à user de la désobéissance civile comme réponse à l’urgence climatique.

La question sera à nouveau soulevée à la Cour européenne des Droits de l’Homme prochainement, puisque les activistes déboutés en Suisse ont décidé de s’en remettre à l’instance ultime de Strasbourg.

Les militants pro-climat ont trouvé porte close devant le Palais de justice.

Les militants pro-climat ont trouvé porte close devant le Palais de justice.

frb

Ton opinion

119 commentaires