Prix du lait: Les producteurs genevois descendent dans la rue
Actualisé

Prix du laitLes producteurs genevois descendent dans la rue

Les producteurs genevois de lait sont à bout.

Comme leurs collègues d'autres cantons, ils estiment qu'avec un prix d'achat de 55 centimes le litre, ils ne peuvent pas vivre de leur métier. Vendredi, ils sont descendus dans la rue pour crier leur colère.

«Il faudrait au moins un prix d'achat d'un franc le litre pour que les producteurs de lait puissent tourner», a relevé le secrétaire d'Uniterre Rudi Berli. Ce dernier a dénoncé la politique de libéralisation menée par la Confédération avec l'appui de la grande distribution.

Les neuf producteurs genevois de lait se trouvent dans une situation financière difficile. Vendredi, ils sont montés sur leur tracteur pour manifester au centre de Genève. Ils se sont arrêtés devant deux magasins Migros pour vendre leur lait directement aux passants. Selon M.Berli, 300 litres ont ainsi été écoulés.

La grogne des producteurs de lait est générale en Europe. Dans certains pays, les agriculteurs se sont même mis en grève. M.Berli n'a pas exclu en arriver à une telle extrêmité en Suisse aussi si la Confédération fait la sourde oreille face aux revendications paysannes.

Les producteurs de lait ont aussi manifesté à Yverdon vendredi. Selon M.Berli, quelque 120 paysans avec leur tracteur ont répondu à l'appel. Des actions de protestation sont égalements prévues samedi dans diverses agglomérations du canton de Vaud.

(ats)

Ton opinion