Actualisé 12.04.2017 à 14:48

FribourgLes professeurs payés par le privé inquiètent

Les rémunérations privées au sein de l'Université de Fribourg dérangent par leur manque de transparence.

par
ywe
Keystone

Engager des professeurs d'université sans les payer et laisser des entreprises privées le faire: la pratique existe depuis longtemps. Si elle n'est pas contestée en tant que telle, son opacité inquiète.

Comme le rapporte «La Liberté» mercredi, l'Université de Fribourg a mis à jour ses directives sur les liens entre ses enseignants et l'économie privée. Et, contrairement à d'autres académies du pays, elle ne fait aucun pas en direction d'une plus grande transparence en confinant les informations à l'intérieur des facultés. En comparaison, Bâle et Zurich proposent une base de données, accessible sur internet, des liens d'intérêt qui unissent professeurs et entreprises. Quant à l'Uni de Lausanne, une telle mesure n'est pas en pratique, précise à 20minutes.ch la porte-parole Géraldine Falbriard: les chargés de cours sont payés sur le budget attribué par le Canton de Vaud.

Astrid Epiney, rectrice de l'Université de Fribourg, explique que les engagements de ces chargés de cours sont encadrés et que, en général, «l'employeur est connu». Pas de quoi rassurer Xavier Ganioz, du syndicat UNIA, qui déplore un danger contre l'indépendance académique et qui va déposer une interpellation à ce sujet au Grand Conseil.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!