Vaud: Les profs de musique dénoncent un gel du salaire
Actualisé

VaudLes profs de musique dénoncent un gel du salaire

Les enseignants et professeurs de musique vaudois condamnent un gel de la mise en application de la Loi sur les écoles de musique (LEM).

Le processus de mise à niveau des salaires sera à l'arrêt dans la période 2015-2016, faute de moyens financiers, selon les enseignants et professeurs de musique vaudois.

Ce gel de la mise à niveau des conditions de travail est prévu dans une directive récente de la Fondation pour les Ecoles de musique. Cette dernière doit chapeauter l'élaboration d'une convention collective de travail (CCT) entre partenaires sociaux et l'harmonisation du financement de l'enseignement.

Tout comme l'absence de dialogue, cette mesure met un frein à l'ensemble du processus de la LEM votée par le Grand Conseil en mai 2011, écrivent l'Association vaudoise des enseignants de musique (AVEM-SSP) et l'Association des professeurs de musique de l'AEM-SCMV dans leur communiqué.

Ce gel a pour corollaire inévitable une suspension des négociations de la Convention collective de travail en cours depuis dix ans. La CCT est destinée à prendre le relais des directives annuelles de la FEM et à assurer le fonctionnement pérenne de l'enseignement de la musique dans le canton, rappellent les deux associations.

Courrier au gouvernement

Outre la cible salariale prévue, le manque de transparence touche aussi les écolages. Initialement, ils devaient représenter 33% des charges. Les chiffres évoqués aujourd'hui parlent de 45%, alors que l'accession à la musique doit être garantie à tous.

Un courrier a été adressé à la cheffe du Département de la formation Anne-Catherine Lyon fin janvier. Il demande une rencontre et une reprise urgente du dossier par le Conseil d'Etat afin de que le délai de mise en application de la LEM soit respecté et son financement assuré. (ats)

Ton opinion