Actualisé 07.04.2017 à 19:13

Winterthour (ZH)Les profs démissionnent tous en même temps

Dans l'école primaire de Brühlberg, une démission coordonnée de la totalité des enseignants choque les parents. Ils demandent le départ de la direction.

de
ced/rmf
L'école de Brühlberg, au concept pédagogique un peu particulier, accueille 80 enfants mélangés entre les âges. (Image prétexte)

L'école de Brühlberg, au concept pédagogique un peu particulier, accueille 80 enfants mélangés entre les âges. (Image prétexte)

Keystone

C'est une situation exceptionnelle qui attend cette année l'école primaire de Brühlberg, à Winterthour. Les huit personnes formant le corps enseignant de l'établissement ont tous déposé leur démission pour cet été, rapporte le «Tages-Anzeiger». Les 80 enfants ne savent pas à qui ils auront à faire après les vacances d'été. «En 20 ans je n'ai jamais rien connu de pareil», assure le président de l'école Felix Müller.

Cette démission massive est d'autant plus particulière que l'école est connue pour être un modèle, avec une équipe d'enseignants innovants et un concept pédagogique inhabituel (la méthode ADL), qui mélange les enfants de plusieurs âges. En effet, les élèves passent trois ans dans la même classe. L'école a reçu en 2009 un prix de l'Université de Zurich pour son programme.

Direction «incompétente»

Mais le conflit couve depuis 2013. A cette époque, une directrice jugée comme inexpérimentée avait pris les rennes de l'école de Brühlberg, mais aussi de l'école voisine, qui enseigne encore selon des méthodes traditionnelles.

Pour cette raison sont nées des tensions, parce que l'école à l'avant-garde avait droit à plus de moyens que sa sœur, plus classique. De plus, son corps enseignant était régulièrement en désaccord avec la directrice, ce qui lui a parfois valu d'être désigné comme incompétent et désintéressé de l'éducation.

Les parents font de la résistance

Lorsque les parents ont été informés du départ massif mardi dernier, ils n'ont pas attendu longtemps avant de réagir, explique 20 Minuten. Ils ont créé un groupe WhatsApp regroupant plus de 60 personnes, avant d'écrire une lettre demandant le renouvellement de la direction avec effet immédiat. L'association envisage déjà un rassemblement la semaine prochaine, et n'exclut pas de réitérer l'action en mai.

Oui à l'école multi-âge

Parmi les enseignants démissionnaires, aucun n'a souhaité s'exprimer publiquement, pas plus que la directrice. Le président de l'école, Felix Müller, parle d'un «enchaînement de circonstances malencontreuses». Il assure que le recrutement a déjà commencé pour remplacer les départs, et que le concept pédagogique multi-âge sera maintenu. Pas de commentaire, par contre, concernant les appels à sa démission.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!