Actualisé 15.05.2011 à 09:29

Suisse

Les profs réclament 20% de salaire en plus

Après la décision des cantons de Zurich et d'Argovie d'augmenter les salaires de leurs enseignants, la pression augmente ailleurs en Suisse. Les disparités salariales y sont énormes.

de
rga

«Si les cantons ne réagissent pas, le manque de profs ira en s'aggravant », met en garde Beat W. Zemp, le président central de l'association faîtière des enseignants suisses (SLV/LCH), cité dans «Der Sonntag». Il exige que les salaires des enseignants dans toute la Suisse augmente de 10% à 20% dans les trois ans à venir. La situation est particulièrement dramatique dans les cantons les moins prospères, comme le révèle une enquête portant sur les salaires des enseignants du primaire, du secondaire et du niveau gymnasial. Pour de jeunes enseignant qui entrent dans la profession, les différences de rémunération peuvent atteindre jusqu'à 50% d'un canton à l'autre. Au Tessin, un instituteur à ses débuts gagne 4990 francs brut. A Genève, le même enseignant toucherait 7500 francs.

Bataille acharnée

Vu ces inégalités sur le front du revenu, les cantons se livrent une bataille acharnée pour engager de nouveau professeurs. Zurich vient d'augmenter les salaires, Argovie aussi. «Il faut que les autres cantons fassent de même», met en garde Franziska Peterhans, secrétaire générale du SLV/LCH, «sinon toutes les forces vives vont émigrer dans la région zurichoise».

Disparités régionales importantes

Selon les enseignants, leurs salaires a stagné ou même reculé au cours des dernières années, contrairement à d'autres branches. «Il existe des profs qui gagnaient plus, il y a vingt ans lorsqu'ils ont commencé ce métier, que certains jeunes enseignants de nos jours», estime Beat W. Zemp. Il ressort de la liste complète des salaires pratiqués en Suisse que les cantons de Genève, Zurich, Soleure et Zoug rémunèrent le mieux, en début de carrière, les enseignants du primaire et du secondaire. Le Tessin, le Jura et les Grisons figurent en queue de peloton. Avec les nouveaux salaires pour débutants décidés par le canton de Zurich, un instit gagne près de 90 000 brut par an, 23% de plus qu'à Berne et 20% de plus que dans les deux Bâles.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!