Ecoles – Les profs veulent du soutien face aux problèmes psy des élèves
Publié

ÉcolesLes profs veulent du soutien face aux problèmes psy des élèves

Une étude réalisée à Winterthour montre que le corps enseignant attend davantage de ressources pour réagir aux troubles psychiques des enfants.

Des formations par des spécialistes externes seraient souhaitées par une partie des enseignants.

Des formations par des spécialistes externes seraient souhaitées par une partie des enseignants.

20min/Michael Scherrer

Une enquête réalisée auprès de 570 membres du personnel d’encadrement des crèches et des écoles primaires et secondaires de la ville de Winterthour a montré que la quasi-totalité d’entre eux avait été confrontée à au moins un élève souffrant d’un problème psychique dans l’année qui a précédé l’enquête. Parmi eux, seul un tiers s’était senti «expérimenté» pour faire face à ces élèves.

«Les personnes qui enseignent aux élèves et les encadrent sont souvent les premières, avant même les parents, à identifier de tels troubles, mais elles ne se sentent pas toujours en mesure de les évaluer correctement ni de les gérer adéquatement dans la vie scolaire quotidienne», relève l’étude de l’Université des sciences appliquées de Zurich (ZHAW).

Un petit quart (23%) des participants à l’étude déclaraient n’avoir que peu ou pas d’expérience dans la façon de traiter le problème et 42% ne se sentaient que partiellement en confiance. C’est surtout face à la question du suicide et celle de l’addiction au jeu ou à internet que les difficultés ont été le plus souvent rencontrées.

Experts souhaités

Face à celles-ci, les enseignants se tournent essentiellement vers leurs connaissances, vers internet ou vers les médias, mais pas vers les ressources éventuellement mises à disposition par le département de l’éducation. «Les personnes interrogées, qu’elles soient enseignantes ou dans l’encadrement, souhaiteraient davantage de formations continues et d’aides ou de conseils par des spécialistes externes», conclut l’étude.

Bien que réalisée uniquement à Winterthour, ses auteurs estiment que «le personnel scolaire est probablement confronté aux mêmes défis dans tout le pays.»

(comm/ywe)

Ton opinion

21 commentaires