Actualisé 08.08.2017 à 06:48

Corée du Nord

Les progrès de Pyongyang inquiètent Tokyo

Le Japon estime que la menace que représente la Corée du Nord a changé de niveau en raison d'avancées technologiques.

Itsunori Onodera, nouveau minsitre de la défense japonais depuis jeudi, est partisan de l'acquisition par son pays de la capacité de frapper des bases ennemies. (Image prétexte)

Itsunori Onodera, nouveau minsitre de la défense japonais depuis jeudi, est partisan de l'acquisition par son pays de la capacité de frapper des bases ennemies. (Image prétexte)

Keystone

Le Japon s'alarme des progrès technologiques effectués en un an par la Corée du Nord en matière de missiles et d'armement nucléaire, en dépit des sanctions des Nations unies. Il estime que la menace que représente Pyongyang est entrée «dans une nouvelle phase».

Dans son livre blanc publié mardi, le ministère japonais de la Défense souligne que le régime nord-coréen a effectué deux essais nucléaires et plus de vingt tirs de missiles expérimentaux depuis l'an dernier.

«Il est concevable que le programme d'armement nucléaire de la Corée du Nord ait considérablement progressé et il est possible que la Corée du Nord soit d'ores et déjà parvenue à miniaturiser les armes nucléaires et à se doter d'ogives nucléaires», ajoute-t-il dans ce document annuel.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a voté à l'unanimité samedi de nouvelles sanctions contre Pyongyang après deux tests de missiles de longue portée effectués par le régime communiste le mois dernier.

Changement radical

En mars, un groupe de parlementaires du Parti libéral-démocrate nippon (PLD, au pouvoir), réunis autour d'Itsunori Onodera qui est devenu ministre de la Défense jeudi dernier, a demandé au Premier ministre Shinzo Abe d'envisager d'acquérir la capacité de frapper des bases ennemies.

Ce projet, s'il était mis à exécution, constituerait un changement radical de la politique de défense japonaise et une décision assurément coûteuse et controversée, Tokyo ayant jusqu'ici soigneusement évité de se doter de bombardiers ou de missiles de croisière d'une portée suffisante pour frapper d'autres pays. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!