Suisse occidentale: Les projets pour améliorer le trafic d'ici à 2030
Actualisé

Suisse occidentaleLes projets pour améliorer le trafic d'ici à 2030

La Suisse occidentale, qui comprend les cantons de Berne,
Fribourg, Vaud, Valais, Neuchâtel, Genève et Jura, cherche à améliorer son offre de transport ferroviaire.

Les cantons de Suisse occidentale, réunis au sein de la Conférence des directeurs cantonaux des transports de Suisse occidentale (CTSO), ont remis à l'OFT leurs projections d'offre ferroviaire régionale à l'horizon 2030. Les sept cantons membres ont identifié 90 mesures et présenté 8 projets clés à réaliser pour faire face à l'augmentation prévisible de la demande.

Suite à l'approbation par le peuple du plan de financement et d'aménagement ferroviaire (FAIF) le 9 février dernier, il appartient désormais aux cantons, en collaboration avec les entreprises de transport, de définir l'architecture de l'offre ferroviaire régionale, rappelle vendredi la CTSO.

Le délai pour remettre à l'Office fédéral des transports (OFT) leur projet d'offre pour 2030 était vendredi.

Pour la région de l'Ouest de la Suisse, huit projets clés - déterminants pour faire face à l'augmentation de la demande - ont été sélectionnés et validés par l'organisation. A Genève, les directeurs cantonaux souhaitent introduire la cadence au quart d'heure sur le coeur du RER franco-valdo-genevois.

La même cadence doit également être introduite pour les RegioExpress entre Genève et Lausanne. Dans le canton de Vaud, l'offre RER dans la Broye devrait être renforcée.

Liaison directe

Dans le canton de Fribourg, la CTSO souhaite introduire la cadence au quart d'heure dans l'agglomération du chef-lieu. En Valais, une cadence à la demi-heure devrait être appliquée au RER de la ligne CFF du Simplon.

Les cantons de Suisse occidentale espèrent également créer une liaison directe au quart d'heure entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

Enfin, dans le canton de Berne, il s'agira d'augmenter les capacités sur les lignes surchargées dans les agglomérations de Berne et de Bienne. La cohérence et la complémentarité entre l'offre grandes lignes et l'offre régionale dans l'Oberland et la vallée de l'Aar devra également être assurée. (ats)

Pour lire l'intégralité du rapport, cliquez ici.

Ton opinion