Actualisé 14.09.2012 à 09:45

Hockey sur glace: NHL

Les propriétaires favorables au lock-out

Les patrons de franchises sont formels: les chances d'éviter un nouveau lock-out en Ligue nationale de hockey sur glace (NHL) sont très minces.

Gary Bettman a annoncé le vote des propriétaires de franchise.

Gary Bettman a annoncé le vote des propriétaires de franchise.

Gary Bettman, le patron de de la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL), a indiqué que les propriétaires de franchise avaient unanimement voté en faveur du lock-out si une nouvelle convention collective n'est pas renégociée avec les joueurs. Elle doit l'être avant dimanche.

Les chances d'éviter un quatrième lock-out en LNH dans ces 20 dernières années sont extrêmement minces car aucune réunion de négociation n'est prévue d'ici à samedi soir, date de l'expiration de la présente convention collective.

Réduction des coûts salariaux

M. Bettman a précisé que l'actuelle offre des 30 propriétaires, refusée par les joueurs, serait retirée de la table des négociations si le lock-out est décrété et que les dirigeants pourraient ensuite durcir leur position.

La Ligue, qui cherche à réduire les coûts salariaux, propose de faire baisser de 57% à 46% la part des joueurs dans le partage des revenus. Le syndicat des joueurs (NHLPA) ne veut pas descendre en-dessous des 52,7%.

La présente convention collective expire samedi en soirée. La saison régulière 2012-2013 ne doit pas débuter avant le 11 octobre. Un lock-out avait raccourci la saison 1994-1995 et un autre, dix ans plus tard, avait forcé à l'annulation de la saison 2004-2005.

La NBA aussi touchée en 2011

La saison dernière, le basket avait été touché par un lock-out aux Etats-Unis avec une saison NBA, raccourcie avec deux mois et 16 matches par équipes en moins, sur un total de 82 en saison régulière. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!