Oeufs et lapins bizarres: Les pubs les plus déjantées de Pâques

Actualisé

Oeufs et lapins bizarresLes pubs les plus déjantées de Pâques

Un lapin déprimé ou du chocolat exclusivement destiné aux adultes, certaines marques ne manquent pas d'imagination pour rebooster leur image à l'occasion des fêtes de Pâques.

Il se promène dans la rue la tête baissée et le pas lourd en tenant une pancarte sur laquelle est écrite «I'm Sorry». Rien ne va plus pour le lapin de Pâques. Il déprime et semble prêt à démissionner. La marque américaine Unreal Candy a décidé de casser l'image du héros joyeux et sautillant.

Pour sa campagne publicitaire, le distributeur de bonbons et chocolats sans colorants, ni additifs adopte un ton décalé avec un lapin qui se rend compte qu'il a promu pendant des années des confiseries bourrées de produits chimiques. Un «Sorry Bunny» à la fois triste et mélancolique, qui colle à l'air du temps. Regardez plutôt...

Dans un autre genre, la marque Dorcel spécialisée dans le porno chic, pique au vif avec des affiches provocantes: un sexe d'homme en chocolat habillé d'un flot rouge avec écrit «On peut se faire plaisir sans grossir. Joyeuses Pâques à toutes» (à voir dans le diaporama ci-dessus). Découvrez d'autres campagnes tout aussi déjantées dans notre diaporama.

(NS/L'essentiel Online)

Ton opinion