Débarras sauvages: Les puciers grognent contre la propreté
Actualisé

Débarras sauvagesLes puciers grognent contre la propreté

Le service Voirie de la Ville de Genève lance une campagne propreté contre les débarras sauvages. Les rues sont propres, les brocanteurs contrariés.

par
Magali Floris

«Il n'y a plus rien !» s'exclame ce brocanteur du quartier de Plainpalais. Son métier? Transformer les objets «bons à jeter» en trésors une fois nettoyés et vernis. Mais depuis quelques semaines, les trottoirs de la ville de Genève ont été débarrassés.

De nombreux coins de rue étaient d'ordinaire recouverts de vieux meubles, de carcasses de canapés et d'aspirateurs manchots. A la place, des panneaux placés par la voirie indiquent: «Ce lieu n'est pas un débarras sauvage !» et rappellent que tout dépôt peut être amendé jusqu'à 10 000 francs.

«Un lieu de convivialité»

Dans le sous-sol de la Paroisse Saint Antoine, la brocante semble poussiéreuse au premier abord. Mais le connaisseur fera des trouvailles au rayon vêtements ou dans la librairie soigneusement rangée.

«Les objets trouvés dans la rue trouvent rapidement acheteur» avertit Charlotte, qui travaille en tant que bénévole trois fois par semaine. Chaussures, vaisselle en bon état, patins à roulettes neufs, sacs-à-main… chinés sur les trottoirs, ils attendent preneur sur les étagères de la brocante. «Et c'est pour la bonne cause! » s'enthousiasme-t-elle. Les fonds récoltés de la vente sont versés à des œuvres de charité. «La brocante est aussi un lieu de convivialité, nous écoutons les misères de personnes seules. Elles nous emmènent des objets à vendre et parfois donnent un coup de main », poursuit-elle.

Objets détruits

Que fait la Ville des objets ménagers relevés dans la rue ? «Ils sont envoyés en déconstruction», répond le service Voirie à «20 minutes online». «Ce qui peut être réutilisé a déjà en général été pris durant la nuit par les puciers.» Et ce brocanteur de regretter le temps où la Ville de Carouge permettait aux habitants de déposer une fois par mois leurs objets encombrants. Les antiquaires bricoleurs pouvaient alors se servir.

Fête de la Brocante: Immeuble CAECILIA, Quartier de la Servette, angle rue Carteret - rue Schaub.

Vendredi 22 mai de 14h à 18h

Samedi 23 mai de 9h à 18h

Dimanche 24 mai de 11h à 12h.

Envoi des photos

Avez-vous déjà ramassé un meuble dans la rue ? Un canapé à retaper ? Un aspirateur ? Une chaîne Hi-fi ? Prenez l’objet en photo et racontez son histoire à 20 minutes online

Clients Swisscom/Sunrise:

Envoyez un MMS avec le mot-clé THEMEHEBDO au 2020 (CHF 0.70)

Clients Orange:

Envoyez un MMS avec le mot-clé THEMEHEBDO au 079 375 87 39 (CHF 0.70)

Par e-mail: communaute@20minutes.ch

Par Internet: Envoi

La rédaction retiendra uniquement vos photos personnelles, libres de droits.

Ton opinion