Actualisé

CadeauLes Québéquois mis à l'heure jurassienne

Le Gouvernement jurassien va offrir une horloge monumentale à la ville de Québec pour son 400e anniversaire.

Cette pièce unique au monde doit marquer l'amitié entre ces deux régions. Ce partenariat a surtout été identitaire et n'a produit que peu d'effets.

La maquette de l'horloge sera dévoilée le 18 octobre à Québec en présence du président de la Confédération Pascal Couchepin, qui doit assister au sommet de la Francophonie. Haute de 3,5 mètres et large de 2,5 mètres, cette pièce réalisée aux Breuleux mettra en valeur le savoir-faire jurassien dans le domaine de l'horlogerie haut de gamme, a expliqué mardi le Service d'information du canton.

Longue amitié

Le canton du Jura veut ainsi marquer durablement son amitié pour la Québec, province avec lequelle il a signé son premier accord de coopération en 1983. La signature de cet accord était à l'époque un acte de haute portée politique car c'était la première fois qu'un canton suisse signait un accord de coopération international.

Cette vieille amitié s'est surtout construite sur la défense de la langue française et d'idéaux séparatistes. La cause jurassienne avait trouvé des appuis au Québec. A cela s'ajoute l'émigration de paysans jurassiens pour les campagnes de la Belle province.

Peu d'effets

Malgré des débuts prometteurs, le partenariat entre le Jura et le Québec n'a produit que peu d'effets. La différence de taille et de moyens entre les deux régions tout comme la distance qui les sépare expliquent cette situation, admet le canton du Jura. Le partenariat s'est concrétisé par des échanges de stagiaires en matière culturelle et dans la formation.

Sur le plan parlementaire, des relations étroites entre des élus jurassiens et québécois se sont nouées dans le cadre de l'Assemblée parlementaire de la francophonie. Toutefois, cela n'a eu aucun effet sur la coopération intergouvernementale. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!