Les radicaux raccourcissent leur programme
Actualisé

Les radicaux raccourcissent leur programme

Le parti de Fulvio Pelli s'est doté d'un nouveau programme samedi. Plus court, plus concret, il doit permettre au PRD d'être mieux perçu par les citoyens

Désormais, les radicaux mettront toute leur énergie dans la défense d'emplois de qualité, de la cohésion nationale et d'un Etat svelte proche du citoyen. Pour ce faire, chacun de ces trois thèmes- clés sera défendu à l'extérieur par deux ambassadeurs, un Latin et un Alémanique.

Face à cette volonté de concentration, les propositions individuelles visant par exemple à mettre davantage l'accent sur les questions énergétiques et environnementales ont été soit balayées, soit transmises à la task force créée afin de définir la position du parti sur ce sujet non prioritaire. De même pour les questions liées à la sécurité.

Les sujets apparaissent cependant en filigramme dans le programme qui tient sur deux pages et demi A4. Ainsi, pour créer les conditions-cadres d'emplois de qualité en Suisse, les radicaux veulent soutenir «le progrès technologique et des innovations qui protègent l'environnement».

L'école primordiale

Le rôle de l'école est mis à plusieurs reprises en évidence. Principal agent d'intégration, elle est aussi à la base du capital suisse, à savoir la matière grise. Pour en améliorer la qualité, le PRD prône la scolarisation à quatre ans, la valorisation des performences par les notes et l'encouragement à l'apprentissage de trois langues par exemple.

Afin d'assurer l'avenir des assurances sociales suisses, et ainsi la cohésion nationale, le PRD veut que le travail reste plus attrayant que l'obtention d'une rente. Il continuera à se battre pour une retraite flexible qui permette à tout le monde de travailler plus longtemps.

Concernant le rôle de l'Etat, le PRD le veut plus efficace et plus proche des besoins des citoyens. Son combat s'axera surtout contre les règlements et la bureaucratie étouffante. Concrètement, les radicaux préconisent une simplification du système fiscal, de la TVA et du droit des constructions.

(ats)

Ton opinion