Actualisé

Les raëliens déboutés par lejuge

VEVEY – La nécessité d'informer le public passe avant le droit à l'honneur du mouvement Raëlien ou de ses membres.

C'est ce qui ressort d'un jugement donnant tort à la secte et à deux de ses adeptes. Ils avaient attaqué lLa Liberté et réclamaient 15 000 fr. de dommages-intérêtS pour tort moral. Un article de 2005 rappelait le message de soumission féminine du mouvement ainsi que ses positions sur le clonage et ses relents d'eugénisme. Le Tribunal a estimé que cela est prouvé par la littérature raëlienne. La secte compte recourir. La peur du procès freine-t-elle le rédacteur? «Les pressions sur les journalistes existent, répond Jérôme Cachin, co-auteur de l'article. Ils doivent y être insensibles, cela fait partie du métier.»

(job/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!