Actualisé 23.10.2016 à 10:40

YémenLes raids aériens ont repris après la fin de la trêve

La coalition saoudienne a à nouveau bombardé dimanche à l'aube la capitale Sanaa, quelques heures après la fin de la trêve de 3 jours.

Les bombardements ont eu lieu quelques heures avant l'arrivée dans la capitale yéménite de l'émissaire de l'ONU.

Les bombardements ont eu lieu quelques heures avant l'arrivée dans la capitale yéménite de l'émissaire de l'ONU.

photo: Keystone

Des avions de la coalition saoudienne ont bombardé dimanche à l'aube la capitale yéménite Sanaa. Ces raids sont intervenus quelques heures après l'expiration de la trêve de trois jours.

Plusieurs raids aériens ont visé des camps militaires à l'est et au sud de Sanaa, ainsi que des radars dans le port de Hodeida contrôlé par les Houthis. Ces bombardements ont eu lieu quelques heures avant l'arrivée dans la capitale yéménite de l'émissaire de l'ONU, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, qui doit discuter d'une solution politique au conflit avec des représentants houthis.

Le cessez-le-feu, décrété pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire, n'a pas été renouvelé après une journée de violents combats samedi entre la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite et les miliciens houthis soutenus par l'Iran. Les deux camps se sont mutuellement accusés de violer la trêve et les efforts des Nations unies pour la prolonger n'ont apparemment pas aboutis.

«Une reconduction (de la trêve) est inutile car même si nous l'acceptons, l'autre partie n'a montré aucun engagement à la respecter ou tout autre arrangement» pour mettre fin à la guerre, a déclaré le chef de la diplomatie yéménite, Abdel Malak al-Mekhlafi.

Les forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi et les rebelles chiites Houthis s'accusent mutuellement d'avoir violé la trêve de 72 heures renouvelable mise en place mercredi soir. «Dans les faits, cette trêve n'a pas eu lieu car elle a été violée par les Houthis et leurs alliés», a ajouté M. Mekhlafi. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!