Actualisé 31.03.2017 à 07:33

Suisse

Les rails des CFF mis à rude épreuve

Les déraillements récents montrent à quel point le matériel s'use en raison de trains toujours plus nombreux et fréquents.

de
smk/nxp
1 / 5
Une semaine après le déraillement d'un Eurocity à Lucerne, c'est un train du BLS qui est sorti mercredi à 12h51 des voies en quittant la gare de Berne. (29 mars 2017)

Une semaine après le déraillement d'un Eurocity à Lucerne, c'est un train du BLS qui est sorti mercredi à 12h51 des voies en quittant la gare de Berne. (29 mars 2017)

Keystone
Il n'y a pas eu de blessés, mais le trafic ferroviaire a été fortement perturbé. (29 mars 2017)

Il n'y a pas eu de blessés, mais le trafic ferroviaire a été fortement perturbé. (29 mars 2017)

Keystone
Aucun wagon ne s'est couché sur la voie. Selon le BLS, il s'agit d'un train composé de deux rames NINA. (29 mars 2017)

Aucun wagon ne s'est couché sur la voie. Selon le BLS, il s'agit d'un train composé de deux rames NINA. (29 mars 2017)

Keystone

Le réseau ferroviaire suisse a connu deux déraillements à quelques jours d'intervalle à Berne et à Lucerne. Des incidents qui sont appelés à se répéter tant la pression est grande sur le rail, met en garde le Tages-Anzeiger dans son édition du 31 mars.

La fréquence des trains ainsi que leur poids ou leur vitesse provoque une usure accélérée des voies de chemin de fer. Il suffit également qu'une roue présente un défaut pour qu'elle endommage les rails. En outre, pour des raisons d'économie, l'entretien est souvent moins pointu que précédemment.

Déraillements en hausse

Le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) a comptabilisé près de 130 déraillements dans le pays depuis 2003. La plupart arrivent lors de manoeuvres de tri et n'occasionnent pas de gros dégâts, mais cette tendance s'est nettement aggravée ces dernières années. Le manque d'entretien est souvent à la base de ces accidents.

La Suisse romande n'a pas oublié l'accident de Daillens en avril 2015. Comme l'avait découvert le SESE, c'était la perte de la boîte d'essieu d'un wagon qui en était la cause. Cette boîte s'était disloquée depuis des travaux de maintenance en 2011, car le disque de sécurité de l'écrou cannelé qui fixait le roulement sur la fusée de l'essieu n'avait pas été assuré correctement.

Un train régional déraille en gare de Berne

Un train régional BLS a déraillé mercredi à la mi-journée en quittant la gare de Berne. Le convoi se dirigeait en direction de la gare de Berne-Wankdorf.

Un grand nombre de déraillements intervient sur des aiguillages. Des virages serrés peuvent également en provoquer puisque la roue, sous la pression de la force centrifuge, peut perdre le contact avec le rail.

Des défis de multiple nature

Des vitesses excessives peuvent également provoquer des déraillements, avec des conséquences autrement plus dramatiques. La Suisse n'a encore jamais connu de tel cas mais le déraillement d'un train à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne avait fait 79 morts et 140 blessés en juillet 2013.

Le réseau ferroviaire suisse est soumis à d'autres défis, comme l'a montré l'accident de Tiefencastel (GR) en 2014. Un train avait déraillé après qu'un glissement de terrain avait recouvert la voie des Chemins de fer rhétiques. Plusieurs personnes avaient été blessées à cette occasion et l'une d'entre elles avait succombé par la suite à ses blessures.

Des senseurs avaient bien été implantés dans la région pour avertir d'une telle éventualité mais pas à proximité du tronçon en question, où il ne s'était jamais rien passé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!