Natation: Les records battus avec une combinaison «illégale»
Actualisé

NatationLes records battus avec une combinaison «illégale»

La Fédération internationale (FINA), réunie depuis lundi à Lausanne, n'a pas homologué la combinaison «Jaked 01» avec laquelle les nageurs ont fait voler les record en éclats ces derniers mois.

La «X-Glide» d'Arena est également invalidée.

La «Jaked 01» avait notamment permis aux Français Alain Bernard et Frédérick Bousquet de battre les records du monde du 100 m (46''94) et du 50 m (20''94) en avril aux Championnats de France à Montpellier. La FINA n'a pas précisé si la non-homologation de cette combinaison entièrement en polyuréthane impliquait l'invalidation des records.

«Les deux combinaisons (la «Jaked 01» et la X-Glide») ne figurent pas sur la liste (des combinaisons homologuées). Nous attendons davantage d'informations de la FINA avant de nous exprimer», a déclaré Christian Donzé, directeur technique national (DTN) de la Fédération française (FFN).

Au total, la FINA a étudié 348 combinaisons de 21 équipementiers. 202 combinaisons, dont la «Jaked J03», ont été homologuées jusqu'au 31 décembre et 10 rejetées, en raison de leur épaisseur ou de leur aide à la flottabilité.

Par ailleurs, 136 modèles devront subir des modifications avant le 19 juin pour obtenir l'aval de la commission en charge des combinaisons à la FINA. La FINA n'a pas précisé dans quelle catégorie se situaient la «X-Glide» d'Arena et la «Jaked 01».

«En revenir au classique»

«Nous ne savons si les records (de Bernard et Bousquet) seront homologués», a déclaré Cornel Marculescu, directeur exécutif de la FINA. «De toute façon, nous attendons officiellement les résultats des contrôles antidopage. Et puis nous prendrons une décision.»

Denis Auguin, l'entraîneur d'Alain Bernard, a préféré «rester prudent». «Il faut que ce soit très clair, voir pourquoi ces combinaisons ont été rejetées. Si c'est parce qu'elles sont entièrement en néoprène (polyuréthane), c'est une bonne chose pour la natation. Mais il se peut que ce soit en raison de problèmes de flottabilité. Il faut revenir à des combinaisons classiques avec seulement des plaques en polyuréthane et des plaques de tissu», a-t- il martelé.

La mise sur le marché de combinaisons entièrement en polyuréthane a permis aux meilleurs nageurs de battre de nombreux records du monde depuis plusieurs mois.

La FINA a déjà décrété qu'à partir du 1er janvier 2010, les combinaisons devront être constituées au maximum de 50% de polyuréthane. (ats)

Ton opinion