Actualisé 15.01.2020 à 20:59

«Megxit»Les recruteurs s'arrachent Harry et Meghan

Plus folles les unes que les autres, les offres d'emploi sont nombreuses pour le prince Harry et Meghan Markle, qui ont décidé de s'émanciper financièrement.

von
sl/20 minutes

Parmi les offres d'emploi insolites faites au couple suite à leur décision de s'éloigner de la famille royale et devenir financièrement indépendants, Burger King Argentine a fait très fort. «Chers Duc et Duchesse: vous pouvez désormais chercher votre premier job sans devoir renoncer à la couronne», a annoncé la chaîne de fast-food sur son compte Instagram.

Mais elle ne s'est pas arrêtée en si bon chemin, poursuivant son offre alléchante sur Twitter: «Harry, notre famille royale offre des postes à temps partiel», ou encore : «Vous aurez toujours un travail dans notre royaume». Un excellent coup de pub pour la marque, même si l'on sait que les tourtereaux ne sont pas très friands des couronnes en carton.

Megxit: le Canada veut avoir son mot à dire

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau veut en savoir plus sur le fait que Harry et Meghan veuillent s’installer dans son pays une partie de l’année.

Du coup de foudre à la rébellion

Leur histoire a commencé par un coup de foudre mais le conte de fées sous les projecteurs a tourné au supplice pour le couple princier: Harry et Meghan ont décidé de se mettre en retrait de la famille royale britannique. Retour en 5 étapes.

Les entreprises se les arrachent

Le Daily Show animé par Trevor Noah, annonce lui aussi être à la recherche de deux employés «qui parlent un anglais parfait, savent très bien saluer, ont participé à un ou plusieurs mariages impliquant des épées, ont minimum deux ans d'expérience en tant que membres de la famille royale et possèdent un château/manoir disponible pour des soirées professionnelles».

De l'autre côté de l'Atlantique, la police du comté de Surrey, en Angleterre, a aussi misé sur le couple: «Chers Harry et Meghan, nous avons appris que vous êtes à la recherche d'une nouvelle fonction où vos fortes convictions de servir le peuple et la Reine seraient des atouts. Nous sommes proches de Windsor, et Sussex, et nous recrutons...», a-t-elle écrit sur Twitter.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!