Les réponses de l’IA ChatGPT épatent le web

Publié

InternetLes réponses de l’IA ChatGPT épatent le web

Les capacités de la nouvelle intelligence artificielle d’OpenAI font sensation sur internet, où elle a dépassé le million d’utilisateurs en quelques jours.

par
Michel Annese
Le robot humanoïde Ameca. (Photo d’illustration)

Le robot humanoïde Ameca. (Photo d’illustration)

AFP

Après son fameux générateur d’images par intelligence artificielle Dalle-E, la société OpenAI a dévoilé un nouvel outil dopé à l’intelligence artificielle. Baptisé ChatGPT, ce chatbot n’est pas passé inaperçu au vu de ses capacités à répondre en langage naturel de façon précise aux questions des internautes. Depuis mercredi dernier, jour où il a été rendu accessible au grand public, il a ainsi passé le cap du million d’utilisateurs, fait savoir sur Twitter Sam Altman, directeur d’OpenAI, société fondée notamment par le milliardaire Elon Musk, patron de Tesla, SpaceX et, depuis peu, Twitter.

Fondé sur la nouvelle technologie de génération de langage naturel GPT-3.5 d’OpenAI, ce nouveau système d’intelligence artificielle pourrait venir faire de l’ombre au moteur de recherche de Google. Le système a notamment la particularité de reconnaître ses erreurs ou de rejeter des demandes inappropriées. C’est ce que nous avons constaté lors d’un test, quand nous lui avons demandé la manière de bombarder une ville:

Capture d’écran

Il est aussi capable de générer des textes, comme lorsqu’on lui demande de créer un tweet populaire. «Vous savez que vous êtes vraiment en train de grandir quand vous réalisez que les dramaqueens et les playboys ne valent pas votre temps», nous propose-t-il.

Capture d’écran

Pour pouvoir tester cet agent conversationnel, il suffit de se rendre sur la plateforme d’OpenAI et de créer un compte personnel. Lors de cette première phase de recherche, il est proposé gratuitement afin d’apprendre des retours des utilisateurs dans le but de s’améliorer, fait savoir OpenAI.

«Nous devrons le monétiser d’une manière ou d’une autre à un moment donné, les coûts de calculs sont exorbitants», a répondu Sam Altman sur Twitter à la question de savoir si le service allait être proposé gratuitement pour toujours. Interrogé par Elon Musk sur le coût moyen par chat, le dirigeant fait savoir que «la moyenne est probablement de quelques centimes par chat; nous essayons de la déterminer plus précisément et de voir comment nous pouvons l’optimiser».

Victime de son succès, le chatbot était inaccessible au moment d’écrire les dernières lignes de cet article, lundi en milieu d’après-midi.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé·e sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

Ton opinion

7 commentaires