Argovie: Les requérants délinquants privés de natel?
Actualisé

ArgovieLes requérants délinquants privés de natel?

Les requérants d'asile délinquants ou récalcitrants ne devraient plus être en mesure de posséder un téléphone mobile dans le canton d'Argovie.

Le parlement argovien a transmis mardi au Conseil d'Etat un postulat non contraignant dans ce sens, issu des rangs des Démocrates Suisses (DS).

L'interdiction de portables vise à empêcher ou du moins à limiter les délits, selon l'intervention du député DS René Kunz. L'exécutif s'est déclaré prêt à examiner le postulat.

Au printemps dernier, le gouvernement lucernois s'était déjà penché sur l'opportunité d'interdire dans ses centres d'accueil les téléphones mobiles. Ceux-ci ne pourraient notamment plus servir au commerce de la drogue.

Selon l'Office fédéral des Migrations (ODM), les requérants logés dans les centres fédéraux sont tenus de remettre tous leurs appareils électroniques. L'ODM entend ainsi éviter les actes criminels et atteintes à la personnalité, tels que des films. (ats)

Ton opinion