Suisse: Fermeture des restaurants dès mardi, des exceptions pour les romands
Publié

SuisseFermeture des restaurants dès mardi, des exceptions pour les romands

Les offres de livraison et à l’emporter resteront elles possibles. Les cantines d’entreprises et des écoles obligatoires, ainsi que les restaurants d’hôtels, pourront également poursuivre leurs activités.

Tout comme pour la première série de mesures décidées vendredi passé, les cantons les moins touchés pourront décider d’assouplissements.

Tout comme pour la première série de mesures décidées vendredi passé, les cantons les moins touchés pourront décider d’assouplissements.

KEYSTONE

Les restaurants, mais aussi les centres sportifs, culturels ou de loisirs, devront fermer leurs portes dès mardi. Les capacités des magasins seront, elles, limitées. Le Conseil fédéral a pris vendredi de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus.

Les offres de livraison et à l’emporter resteront, elles, possibles. Les cantines d’entreprises et des écoles obligatoires, ainsi que les restaurants d’hôtels, pourront également poursuivre leurs activités. Les cantons dont le taux de reproduction du virus est en-dessous de 1 pourront assouplir certaines mesures.

Adieu expos et films

Musées, cinémas, bibliothèques, casinos, jardins botaniques, zoos et tous les autres centres culturels, sportifs ou de loisirs seront aussi fermés. Les matches professionnels devront se dérouler sans spectateur. Les manifestations culturelles accueillant du public seront, elles, interdites, à moins d’être organisées sous une autre forme, comme en ligne.

Les activités sportives et culturelles pour les moins de 16 ans ou en petit groupe pourront se poursuivre. Cinq personnes au maximum pourront ainsi s’entraîner en extérieur.

Les domaines skiables pourront rester ouverts. Le Conseil fédéral n’a pas pris de mesures supplémentaires. Il rappelle seulement les conditions. La situation épidémiologique doit le permettre. Les capacités doivent être suffisantes dans les hôpitaux, les centres de test et de traçage. Un concept de protection doit être sur pied et contrôlé. Toute autorisation devra être retirée si ces conditions ne sont pas réunies. Les cantons restent responsables.

Moins de clients

Les capacités des magasins seront quant à elles réduites. Le nombre de clients autorisés dépendra de la surface du commerce. Les restrictions horaires restent de mise: ouverture de 6h à 19h et fermeture les dimanches et jours fériés. Et un concept de protection strict sera nécessaire.

Tout comme pour la première série de mesures décidées vendredi passé, les cantons les moins touchés pourront décider d’assouplissements, comme l’ouverture des restaurants ou des centres sportifs. Le taux de reproduction doit toutefois se situer en dessous de 1 et l’incidence sur une semaine en dessous de la moyenne nationale.

Exceptions romandes

Tout comme pour la première série de mesures décidées vendredi passé, les cantons les moins touchés pourront décider d’assouplissements, comme l’ouverture des restaurants ou des centres sportifs. Le taux de reproduction doit toutefois se situer en dessous de 1 et l’incidence sur une semaine en dessous de la moyenne nationale.

Pour le moment, les cantons romands remplissent ces conditions. Mais probablement plus pour très longtemps. «La limite va probablement être dépassée dans les prochains jours dans ces régions», a prédit le Fribourgeois.

Rester à la maison

Le Conseil fédéral appelle encore la population à rester à la maison. Les Suisses doivent réduire leurs contacts et renoncer aux voyages et excursions non essentiels.

Avec cette batterie de mesures limitées au 22 janvier 2021, le gouvernement entend réduire drastiquement le nombre de cas de coronavirus qui continue de grimper. Il veut aussi assurer les capacités de soin et soulager le personnel soignant.

Si la situation devait continuer à se détériorer, le Conseil fédéral entend prendre de nouvelles mesures rapidement. Il procédera à une évaluation intermédiaire le 30 décembre et tirera un bilan début janvier.

(ATS/NXP)

Ton opinion

315 commentaires