Actualisé 04.12.2006 à 20:38

Les Restos mettent du cœur dans les épinards des pauvres

Alors que le nombre de démunis augmente, l'asso-ciation fondée par Coluche lance sa 22e campagne.

L'an dernier, près de 48 000 bénévoles avaient distribué 75 millions de repas. Autrement dit, le nombre d'inscrits avait augmenté de 6%. Pour leur nouvelle campagne, qui a démarré hier, les responsables ont décidé de fournir un effort particulier en matière d'équilibre nutritionnel. Cette année, ils prévoient donc au moins 50% de fruits et de légumes dans les repas distribués.

Dans le droit fil de l'idée développée par feu l'humoriste Coluche, les bénévoles veilleront «à tout mettre en œuvre pour aider les gens», a expliqué Olivier Berthe, le président de l'association fondée en 1985. Mais, outre le souci d'une meilleure qualité des repas servis dans près de 1900 lieux, les Restos du cœur lutteront contre l'échec scolaire. Comment? En développant notamment les «ateliers d'accompagnement scolaire». Avec l'aide d'étudiants et de retraités de l'enseignement, une cinquantaine d'ateliers vont ainsi être mis en place dans quatre régions de France. Leur credo: «Lutter contre l'exclusion à la racine».

Par ailleurs, les responsables entendent «continuer à soutenir l'initiative de Médecins du monde». Celle-ci vise prioritairement à distribuer des tentes. Afin que les sans-abri ne soient pas à la rue dès 7 h du matin, l'association avait proposé en mai d'ouvrir des accueils de jour. «Pendant la campagne présidentielle, il est indispensable que les candidats se prononcent sur le fléau des logements sociaux», a conclu Olivier Berthe.

(afp/ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!