Argovie: Les retrouvailles père et fille finissent en viol
Actualisé

ArgovieLes retrouvailles père et fille finissent en viol

La victime s'était rendue chez son agresseur afin de fêter sa première fête de Pâques en famille.

par
Emmanuel Coissy
Le drame de Sandra s'étalait dans la presse alémanique de mercredi.

Le drame de Sandra s'étalait dans la presse alémanique de mercredi.

Sandra* avait passé quatre ans à rechercher son père biologique avant de finalement le rencontrer, à l'automne dernier. L'ado de 17 ans, adoptée, avait attendu l'approche de sa majorité pour obtenir de l'administration l'identité de son géniteur: René, 42 ans, un employé de banque marié et père de famille. Une histoire a priori heureuse que relatait mercredi le Blick.

Quelques mois après ces retrouvailles émues, Sandra p­asse le week-end pascal chez son père biologique. Après une soirée au cinéma en compagnie de la famille de René, la jeune femme et le quadragénaire décident de prolonger la soirée devant la télé, alors que le reste de la maisonnée est endormie. C'est là que, selon les dires de Sandra, son père se livre à des attouchements sexuels sur la jeune fille, avant de l'entraîner de force dans une chambre verrouillée pour abuser d'elle. Le lendemain, l'épouse de René ouvre la porte de cette chambre, opportunité que Sandra saisit pour s'enfuir et appeler son petit ami au secours.

L'adolescente a porté plainte. Quant à René, il a été écroué. L'homme a tenté de se justifier en disant que c'était sa fille qui l'avait «allumé».

*Prénom d'emprunt

Ton opinion